C’est reparti pour le groupe de N3

 

 National 3 : c’est reparti pour le groupe d’Alain Ravera !
Elle a imité sa grande sœur en accédant au championnat de France de National 3, assez haut la main, en s’extirpant de la Division d’Honneur de notre défunte ligue du Maine en mai dernier.

Si l’actualité du moment est logiquement focalisée sur notre équipe fanion, qui retrouve le championnat national et va attaquer ce vendredi, déjà la troisième journée de son championnat, le Support’R Club n’en oublie pas pour autant de parler de cette jeune équipe réserve, en qui beaucoup d’espoirs vont être placés à l’aube de ce nouvel exercice.

Si le maintien va être l’un des principaux objectifs à obtenir, Le Mans étant promue, il est fort à parier que les jeunes pousses mancelles ne vont pas se contenter de ce challenge, tant ce jeune groupe regorge de qualité.Cette formation représente l’avenir ou les meilleurs espoirs du Mans FC continueront leurs apprentissages durant cette saison 2018/2019, qui s’annonce d’ores et déjà très relevée car la concurrence sera forcément présente.

Avec à sa tête Alain Ravera, de retour au club, qui prend donc la succession de Christophe Ferron que nous remercions au passage pour son excellent travail, l’équipe B du Mans FC évoluera cette année dans le groupe des Pays de la Loire.Elle sera en bonne compagnie avec des formations sarthoises (Sablé FC, RC Fléchois et La Suze FC), mayennaise (Stade Lavallois), du Maine et Loir (SCO Angers), de la Loire Atlantique (USSA Vertou, Saint Nazaire AF, Voltigeur de Chateaubriant) et enfin de Vendée (Le Poirée S/V, Challans, Fontenay Le Compte et La Roche VF)Ce samedi soir, l’équipe « sang et or » débutera la compétition du coté de Saumur ou évolue dorénavant notre ancien milieu de terrain, Arnaud Billeaux, à qui nous souhaitons une très bonne saison 2018/2019.

Le Support’R Club sera présent derrière l’équipe d’Alain Ravera comme l’an passé et nous souhaitons également un très bon exercice aux autres formations sarthoises de ce groupe, à savoir, le Sablé FC de notre ami « loulou Pignolet (ancien du MUC 72 de 94 à 97) Clément Buisson et Emmanuel Thibault, les verts de La Suze FC du président Joel Bruneau ainsi que le RC Fléchois.

Pour rappel, avec votre abonnement au Support’R Club, vous aurez la possibilité d’assister gratuitement à toutes les rencontres de notre équipe réserve à la  pincenardière, raison de plus pour franchir les portes du Support’R Club !Lien programme de la 1ère journée : https://lfpl.fff.fr/simple/national-3-decouvrez-le-calendrier-2018-2019/Si quelques joueurs n’ont pas été conservés, de nouveaux profils sont venus compléter l’effectif manceau. Ainsi, six nouveaux joueurs viennent de donner leurs accords pour tenter cette nouvelle aventure en « sang et or » !
Ci-dessous, retrouvez un mini-portrait de nos nouvelles recrues pour faire plus ample connaissance ! 
 Samuel Sanoussi  Samuel Sanoussi (21 ans, défenseur)

Il a effectué toutes ses classes d’apprenti footballeur au sein du Stade Lavallois Mayenne FC ou il était arrivé à l’âge de 7/8 ans. Ailier droit de formation, il a reculé au poste de latéral droit ces deux dernières saisons sous les ordres de Stéphane Moreau puis Bernard Mottais en National 3.

L’an passé, il a participé à plusieurs entrainements du groupe national notamment en début de saison et participé à 15 rencontres avec l’équipe réserve des tangos. Âgé de 21 ans, il a dû quitter ses petits camarades pour laisser la place aux plus jeunes générations et arrive au Mans avec de grosses ambitions.

 Victor Muengue  Victor Mouengue Kingue (20 ans, défenseur)

Champion de France avec les U17 nationaux du Football Club de Lorient face au PSG pas plus tard qu’en juin 2015, cet arrière latéral de formation connu deux belles saisons chez les merlus sous la coupe de Benoit Le Bris.

A tout juste 18 ans, il rejoindra un autre club professionnel pour poursuivre sa formation, les costarmoricains de l’En Avant Guingamp ou il évoluera tour à tour avec les U19 nationaux et la réserve bretonne en N3 ou il disputera une petite quinzaine de rencontres à ce niveau. Son arrivée au Mans FC ressemble fort à un parie sur l’avenir.

 Clidis Da Silva  Clidis Da Silva (19 ans, milieu de terrain)

Lui aussi, nous arrive d’un club professionnel. Originaire des Ulis, club francilien ou bon nombre de footballeurs professionnels sont issus, Clidis Da Silva rejoindra le club de la Berrichonne de Châteauroux à l’âge de 14 ans pour y intégrer le centre de formation ou il fera toutes ses classes.

En 2016, il fera même quelques apparitions auprès du groupe pro castelorien, signant un contrat de stagiaire professionnel.

Après cinq années passées dans le Berry et deux dernières saisons où il aura évolué en national 3 (26 rencontres l’an passé), Clidis Da Silva rejoint Le Mans pour continuer son apprentissage et pourquoi pas s’ouvrir les portes du groupe de l’équipe première dans les années à venir
Rayan Ghrieb Rayan Ghrieb (19 ans, milieu offensif)

Ce jeune attaquant de tout juste 19 ans, nous arrive des Ardennes ou il évoluait sous les couleurs de Sedan en national 2. Originaire de Strasbourg, c’est par une discipline en vogue qu’il s’est fait remarquer, le futsal !

C’est sous les couleurs de Stockfeld futsal, son club d’alors, qu’il brillera en réalisant une superbe saison 2016/2017 et signera dans la foulée chez les « verts » du CS Sedan.

Au sein d’une formation qui terminera au pied du podium (2ème de N2 derrière Drancy), il n’aura guère l’occasion de briller (10 rencontres dont 4 titularisations) au sein d’une concurrence accrue mais ses qualités techniques et son jeune âge sont un gage d’avenir. A Rayan de montrer tout son potentiel sous ces nouvelles couleurs « sang et or » !

Adrien Mendy  Adrien Mendy (19 ans, défenseur central)

Ce jeune défenseur central est malgré son jeune âge, un baroudeur, dont les qualités n’ont pas échappé à nombre de recruteurs.

Vainqueur de la coupe junior du Sénégal en 2014, il arrivera en France il y a 3 ans en signant à Palavas (2016 – 2017) puis Le Canet Roussillon l’an passé.

Révélation de l’année au sein d’une formation héraultaise évoluant en national 3, il réalisera une saison très accomplie ou sa puissance et son gout pour aller aux duels ne passèrent pas innaperçu.

Promis à un bel avenir, son ambition était de rejoindre un club ambitieux ! Cela tombe bien, dorénavent son futur immédiat s’écrira sous ses nouvelles couleurs du Mans FC. A lui de se faire remarquer en national 3 avant de prétendre à autre chose peux-être dans les mois à venir… !

 Oumerou Drame  Oumérou Dramé (22 ans, attaquant)

Il a écumé plusieurs clubs de la région parisienne (L’Hay Les Roses puis Antony Sport) avant de rejoindre un club plus huppé, l’AC Boulogne Billancourt à tout juste 20 ans.

En manque de temps de jeu en CFA, il décidera avec beaucoup de culot de rejoindre avec un certain succès, la bretagne et la formation de Maxime D’Ornano.

Au Lannion FC, Il marquera 13 buts en championnat de National 3 lors du dernier exercice, dont neuf sur la poule retour, excusez du peu ! Forcément, cela ne laissa pas indifférent de nombreux clubs à la recherche d’un buteur, véritable denrée rare, on en convient !

Ces dernières semaines, Oumérou Dramé, ne s’étendait pas sur le sujet mais ce n’était un secret de polichinelle pour personne, que ce dernier serait certainement amené à changer d’air pour poursuivre sa progression.

La Saint-Co Locminé et la GSI Pontivy, bien conscient du potentiel de cet attaquant longiligne, ont tour à tour, essayé de le convaincre de rejoindre leurs équipes respectives sans succès. C’est donc au Mans FC qu’Oumérou continuera son apprentissage sous les ordres d’Alain Ravera.

L'USL Dunkerque par ses supporters

Affiche USL Dunkerque LMFC

Nous vous l’avions annoncé, il y a quelques semaines. L’équipe du site internet fourmille de nouvelles idées pour vous permettre de suivre l’actualité de notre association et de suivre au plus près notre équipe favorite du Mans FC.

Cette semaine, nous sommes donc partis à la rencontre des supporters de notre prochain adversaire, l’USL Dunkerque !

Président de l’association « DK 12 », une association qui correspond aux valeurs prônées par le Support’R Club (convivialité, esprit famille ou se mêle toutes les générations), Juan, son président a accepté de répondre à nos questions afin d’en savoir un petit peu plus sur l’USLD.

Juan président des DK 12

Bonjour Juan, le Support'R Club est ravie que vous ayez accepté de répondre à notre demande. L'USLD connait un début de saison délicat avec 2 revers, il est vrai à l'extérieur. Ce match face au Mans FC est donc déjà important et la défaite interdite, je suppose ?

DK 72 « Bonjour, merci de nous avoir contacté. C’est vrai que nous avons commencé le championnat par 2 matchs à l’extérieur ce qui n’est jamais facile, surtout pour bien débuter. Niveau résultats, 2 défaites malgré un plan de jeu assez intéressant et de nombreuses occasions qui n’ont pas été concrétisées. Nous aurions très bien pu repartir de ces 2 déplacements avec un bilan comptable bien meilleur »

« Arrive ce match « à domicile » délocalisé, ce qui rend les choses plus compliquées surtout avec les 2 défaites d’affilée. Bien entendu la victoire est primordiale surtout pour le moral des joueurs et des supporters. Et surtout pour ne pas prendre trop de retard dès le début du championnat. Mais il est encore plus important de continuer à montrer de belles choses sur le terrain. Si l’équipe se montre plus efficace devant, les résultats viendront »

L'USLD démarre son championnat par 2 matchs à l'extérieur et doit se délocaliser à Calais pour ces premiers matchs "à domicile", assez délicat comme situation ?

DK 12 « C’est une situation en effet très délicate. Le club a souhaité démarrer à l’extérieur pour des soucis de nouvelle pelouse, choix exaucé et bien plus encore. Et la délocalisation des 2 premiers matchs à Calais n’est pas faite pour faciliter un début de saison qui s’annonce très difficile mais ce sont les aléas de la vie d’un club. Et même à Calais nous serons là pour soutenir notre club et le pousser à arracher la 1ère victoire de la saison »

Pouvez-vous nous présenter votre équipe car il y a belle lurette que nos deux formations ne se sont rencontrées ?

DK 12 « Notre équipe a été remaniée à 80% durant l’intersaison. Énormément de joueurs sont partis, la fin d’un cycle, d’autres sont arrivés plus ou moins tardivement. Le secteur de jeu où nous avons une relative stabilité est la Défense, pour le reste tout est nouveau. Il faudra du temps pour que les automatismes se créent mais au vu des 2 premiers matchs, il y a déjà de belles choses »

Un petit mot sur votre association de supporter, les DK 12 !

DK 12 « Notre association DK12 est une jeune association qui à bientôt 4 ans. C’est une association familiale, composée d’hommes et de femmes de tout âge mais aussi d’enfants. Notre but est de rendre le monde des tribunes accessible à tous et de faire découvrir et aimer notre équipe de cœur au plus grand nombre. Nous suivons l’équipe non seulement à domicile mais également à l’extérieur. L’année dernière, deux de nos membres ont fait l’ensemble des déplacements de la saison, et de nombreux autres les ont accompagnés pour supporter notre équipe loin de nos terres »

Photo DK 12

Le Mans FC à l'abordage de l'USLD

USLD

La ville de Calais, dont on parle couramment dans les médias mais pour d’autres sujets, vivra football l’espace d’une soirée ce vendredi soir où se déroulera la rencontre de football comptant pour la troisième journée du championnat de national, entre l’USL Dunkerque et notre équipe favorite du Mans FC.

Contrainte de s’exiler hors de ses bases pour ces trois premières rencontres à domicile, son stade « Tribut » étant encore en réfection, la nouvelle pelouse des maritimes ayant connu quelques retards de livraison, la formation du littoral n’a pas le choix et doit faire avec ces impondérables puisque le championnat a déjà repris ses droits depuis maintenant déjà trois semaines !

Largement remanié à l’intersaison, la formation de Benjamin Rytlewski est déjà dans l’obligation de réagir, dès ce vendredi soir, pour enfin décrocher ses premiers points de ce nouvel exercice 2018/2019.

Défaits à deux reprises sur le terrain d’Avranches et de Concarneau (le prochain adversaire du Mans FC), le contenu de ces deux parties en termes de jeu est pourtant loin d’être négatif mais le réalisme du capitaine Jérémy Huysman et ses coéquipiers à l’abord de la surface de leurs adversaires, leur a cruellement fait défaut.

Et en football, qui plus est notamment dans ce championnat, on sait très bien ce qu’il advient lorsqu’une équipe manque trop d’efficacité…et n’est pas assez « tueuse ». Le technicien de l’USLD en convient bien, le mat blesse en attaque actuellement « Face à Concarneau, il y avait quand même du mieux dans l’utilisation du ballon. Après, on reste sur nos lacunes actuelles qui sont la finition. Malheureusement, il n’y a pas de secret, il faut travailler encore plus dans ces zones-là pour pouvoir être efficaces. Mais, il y a forcément un manque d’automatismes lorsqu’on change toute notre ligne d’attaque lors de cet intersaison »

Si la réussite les fuit, il faudra être très méfiant car ces Dunkerquois ont montré malgré tout de belles choses lors de leurs deux premières sorties et ils comptent bien s’appuyer sur le gros travail effectué tout au long de cette semaine, pour enfin lancer leur saison face à nos protégés.

La méfiance sera donc de mise dans les rangs « sang et or » et Richard Déziré, notre entraineur en est bien conscient « On s’attend à un match difficile contre Dunkerque qui est une équipe rompue aux joutes du National, une équipe qui aurait dû repartir d’Avranches et même de Concarneau avec des points mais qui a manqué de réussite. On sait que Dunkerque dispose de pas mal d’armes offensives. A nous de gagner en solidité parce qu’on est la plus mauvaise défense après deux matchs. Si on veut prendre plus de points, on se doit d’être plus hermétiques ! »

Coté manceau, la confiance est de mise après ces deux premiers matchs nuls ou Jeremy Aymes et ses partenaires ont réalisés de solides prestations même si tout n’est pas encore parfait.

Pour son retour au troisième échelon du football français, le Support’R Club est de tout cœur derrière son équipe et nous espérons tous, que le fameux dicton « jamais deux sans trois » sera mis à mal ce soir, pour ramener enfin la première victoire du Mans FC cette saison !

Allez Le Mans, tes supporters sont là !

Le Support’R Club

Lock full review www.8betting.co.uk 888 Bookmaker