La solitude de l’arbitre de football !

arbitre albert

En tout sport il y a le juge, le garant

Celui qui connait le règlement

Enfin  l’arbitre, le bien nommé

Qui permet aux autres de pouvoir  jouer

Se distraire, s’épanouir  en toute sécurité

S’accepter, vivre en société

J’allais dire …en toute  sérénité !

Là…il ne faut pas trop pousser !

¤¤¤

Seul, terriblement seul, il a le devoir

De respecter son propre pouvoir

Confronté au sacré règlement

Il doit à chaque instant

Garder son calme et sa détermination

Décider, agir promptement,  prendre position

Face à une meute hétéroclite, impulsive

Où chacun dans son fief, campant sur sa rive

N’accepte qu’une chose en toute saison

Avoir toujours, toujours raison !

¤¤¤

Seul

il sait que si on l’oublie complètement

C’est parce qu’il a été bon face aux événements

Qu’il a pris à chaque instant la bonne décision

Celle qui bannissait  la moindre réclamation !

¤¤¤

Et en face de lui en rangs serrés

Il y en a plein de grands spécialistes

Derrière leur écran, bien au chaud, des journalistes

Qui après le sixième ralenti

Seront certains, eux, du fait  commis !

Les joueurs seront aussi de la fête

S’ils accusent une lourde défaite !

Epiloguer sur certains de leurs  comportements

Serait  bien trop évident !

¤¤¤

Et puis il y a nous les spectateurs

Les supporters, les « discutailleurs »

Notre bonne foi est bien trop légendaire

Qu’en discuter serait trop …élémentaire !

On a toujours en toute circonstance

Refusé avec une certaine insistance

De perdre, d’accepter de ne pas gagner

On a toujours tout vu, tout bien remarqué !

¤¤¤

L’arbitre seul  doit prendre à l’instant  Sa décision 

Savoir garder une sacrée dose de concentration

Ne pas subir les pressions venant de tous côtes

Permettre à d’autres de se passionner

Jouer, entrainer, se confronter, s’amuser…

¤¤¤

Merci Monsieur,  Madame l’arbitre

Souvent ces braves bénévoles

Auraient voulu prendre d’autres envols…

Ils ont choisi la noble tâche

Celle de montrer

Que toute société, pour exister

Eh bien… il y a des règles à respecter !

Et trop souvent,  face à l’autorité

Nous gardons tous nos caprices  d’antan

Ceux que nous avions… enfant !

¤¤¤

Mais  au fait !!

Si vous n’existiez pas…on râlerait 

Contre quoi ? Contre qui ? Contre quel projet ?

Nous, éternels insatisfaits !

¤¤¤

16 Novembre 2017

Albert.

 

Irraisonnables ?

Nous !! Certes pas !

Quoique…

irraisonnables

Déçus, même un peu amer, vexés

Comment nous, l’équipe qui trône au sommet

N’avions-nous pas pu bousculer ces gens du Loiret

Qui nous ont joué un sacré tour bien ensorcelé !

Nous nous croyions invincibles

J’allais dire Irrésistibles, indestructibles,

Enfin les tous meilleurs toutes catégories

Et vlan stoppés sur notre verte prairie

Incapables de mettre au fond des filets

Un but, et les faire trembler !

Dans les tribunes une douce mélancolie

On avait l’impression même d’être endormis

De temps en temps on se forçait de croire

On allait la sortir enfin de notre tiroir

Cette petite chose qui allait nous réveiller !

Le temps passa

Le moral s’affaissa

Un nul, rien que çà !

Au Mans aucun serrurier de service assermenté

Pour ouvrir le moindre verrou de sécurité !

Nous sommes, Nous fort raisonnables

Nous nous sommes satisfaits d’un détail

Le second s’était lui aussi égaré

On avait sur lui un point gagné…

¤¤¤

Dimanche 29 Octobre 2017

Albert M.

 

Une drôle d’histoire :

Presque une histoire drôle !

drole dhistoire

Mon esprit en éternel vagabondage

S’est brusquement fixé sur l’arbitrage !

Ne me demandez-pas pourquoi

Aucune réponse ne serait de bonne foi !

Sans doute qu’aucune grave perturbation

Venant à troubler ma sereine réflexion !

¤¤¤

Comment des individus sains d’esprit

Osent-ils se lancer chaque samedi

A arbitrer, enfin à tenter de contrôler

Des gens qui malgré un certain âge

Se montrent incapables d’être sages !

¤¤¤

Bon si on gagne, c’est un peu plus aisé

L’arbitre sera par principe critiqué

Mais cela restera assez courtois

On sera même parfois de bonne foi !

Dans ce premier cas

¤¤¤

L’arbitre… on n’en fera pas un cas !

Perdre est chose insupportable

Comme il faut un coupable

Vous m’avez compris

Çà ne peut être… que lui !

¤¤¤

Quelques langues lanceront leur venin

Oseront dire que nos joueurs n’ont pas été bien

Que l’entraîneur

N’a pas été à la hauteur

Qu’on aura du faire ceci ou cela

Enfin du blablabla !!

¤¤¤

Mais à la fin... Diantre !

Si… Il avait sifflé ce penalty

On l’aurait gagné cette partie !

Et

Pendant ce temps là : un peu à l’écart

L’homme, jadis en noir,

Après avoir fait ses écrits

Reprend tranquillement ses esprits !

Il vient de laver, d’essuyer ses crampons…

C’est vrai lui aussi, il avait des crampons !

¤¤¤

Albert Martel

24 Oct 2017

Lock full review www.8betting.co.uk 888 Bookmaker