Ko debout, un instant

Mais toujours debout, présent !

1492402 211177062420563 1113491988 o

Lorsque la fin du match à Paris fut sifflée

Nous étions tous sonnés

Ko debout, chancelants, éberlués

Nous savions qu’il se passait ailleurs

Des choses graves, des grands malheurs

Nous ne pensions plus à notre festive soirée

Loin de la victoire, les buts marqués

Nous n’étions plus des supporters enchantés

 Mais brusquement des français tétanisés.

Des monstres guidés par de funestes gourous

Multipliaient des gestes fous !

Tous les commentaires sportifs muets

Une page s’est vite tournée

Gravement nous avons compris

Un grand malheur nous avait surpris.

Nous pensons à tous ceux en souffrance

A notre pays la France

Tous ensemble, unis, déterminés

Loin des clivages et petits intérêts minables

Nous allons savoir vaincre le mal.

Et cela passe par tout ce qu’on aime partager

Non… ils ne nous feront pas changer !!

On va continuer à vivre nos passions,

Ensemble nous sommes les gardiens

De notre bien commun

Notre civilisation.

¤¤¤

Albert Martel

15 novembre

Lock full review www.8betting.co.uk 888 Bookmaker