Dans la série des grandes illusions

ciel albert

Un petit club voulait devenir un gros bras

Et vaincre très vite tous les embarras 

Pour retrouver les cimes du championnat !

Pas celui des petits amateurs

Mais celui où on cueille tous les honneurs.

Leurs supporters devant leurs téléviseurs

Dégustant d’agréables instants

En se rappelant les jours d’antan

Ceux des championnats d’avant

Il y a bien longtemps…

¤¤¤

Ceci devait se faire en un tour de main

C’était pour ainsi dire pour demain…

Tout étant fort bien programmé

On pouvait déjà s’enflammer

Et entrevoir… 

Avoir un fol espoir !!

¤¤¤

Patatras !!

Nous voici à présent placé

Au rang d’observateur certes privilégié

Et de cette place se contenter

Pour voir qui seront les clubs qui ont mérité

D’accéder à la montée

¤¤¤

Mais vous allez voir

Ce que vous allez voir

L’an prochain, si, si… l’an prochain !!

 C’est certain…certain…

¤¤¤

Albert Martel

25 avril 2016

Défense d’en rire !

Sourire…

Çà, on peut !

la ferme aventure

Pour être un supporter inconditionnel au Mans

Il faut un moral de fer, de titan !

Toujours être prêt à tout moment

D’encaisser des coups les plus surprenants !

Lorsque le temps n’est pas clément

Lorsqu’une pluie est un peu plus… mouillée

Le sous sol du stade ne peut absorber

La moindre goutte de la moindre ondée

Et ! Vlan le match est à rejouer.

Il nous faut sans cesse écouter la météo

Pour savoir si on pourra bientôt

Prévoir d’aller se distraire

Voir le match à la Pincenardière !

¤¤¤

A plusieurs reprises cela nous est arrivé

On en avait pris l’habitude, on était paré !

Que pouvait-on craindre de plus surprenant ?

Un troupeau de bisons broutant ?

C’est quand même peu fréquent !

Quoique notre gazon est appétissant

Un ovni ?

Oui mais çà fait petit !

Sortir enfin quelque chose d’inédit

Qui nous fait sortir du lot

Nous faisant paraitre moins sots !

Une attaque de chariots

En voilà une bonne idée !!!

¤¤¤

Çà au moins çà sort de l’ordinaire

N’oublions pas… à la Pincenardière

On ne prend rien à la légère

Pour surprendre l’adversaire

On sait trouver des idées surprenantes

Renversantes…

Aucune des 50 premières équipes européennes

N’avait imaginé un tel stratagème

L’attaque des caravanes…

Et pendant ce temps

Les chiens, enfin les supporters aboient !!

¤¤¤

Dimanche 3 avril

Albert Martel.

 
Dans notre jardin

Au MMArena… on est bien !

mmarena albert

Nous étions plus de 2100

Au stade à être présents

Partager un moment convivial

Cela fait du bien au moral

Retrouver des amis, des visages oubliés

Etre assis, cool,  bien installés

Et en plus avoir un résultat gagnant…

On rêve avec délice un instant

D’entrevoir une fin de championnat

Qui nous prépare un retour au MMArena !!

C’est évident avec la montée en CFA.

¤¤¤

Après le spectacle offert contre Challans

Il faut continuer, mordre à pleines dents,

Cravacher, s’accrocher

En un mot gagner, tout gagner

Il reste neuf rencontres à jouer

Donc trente six points à emmagasiner

C’est simple, c’est mathématique

Un petit faux pas ne serait pas dramatique...

Evitons de l’entrevoir, d’y penser

Restons concentré !!

¤¤¤

On est si bien installé au MMArena

On est si bien dans ces bras là !!

¤¤¤

Albert M.

7 mars 2016

Lock full review www.8betting.co.uk 888 Bookmaker