La victoire et rien d’autre !

Le titre de notre article est assez explicite et c’est ce que tous les supporters « Sang et Or » veulent fêter ce soir, aux alentours des 21h et rien d’autre.

souvenir de derby 6

Inutile de vous répéter une nouvelle fois, toute l’importance que représente ce nouveau derby face à nos voisins mayennais ! « Tout le monde au club et dans notre entourage, sait que ce n’est pas un match comme les autres » réaffirmait notre capitaine Pierre Lemonnier, conscient de l’enjeu, auprès de la presse locale.

Cette rencontre importante à nos yeux, revêt également une importance capitale en termes de point et là, Le Mans FC ne peut pas passer à côté, sous peine de se « tirer une balle dans le pied » en vue des prochaines échéances.

avant laval 1

Neuvième du classement après dix journées de ce Championnat National, complètement tronqué par les nombreux reports de matchs en pagaille, ce fichu virus du Covid, n’en finit plus de mettre à mal le football en général et plus encore les finances des clubs concernés.

Et dans le cas de nos « Sang et Or », glaner les trois points de la victoire doit être une priorité, sous peine de voir le haut du classement lui échapper en cas de succès de certaines formations, ayant des matchs en retard à rattraper…

avant laval 2

C’est donc devant un MMArena et ses cinq milles personnes, jauge maximum autorisée par la Préfecture de la Sarthe, que Didier Ollé-Nicole et ses hommes vont se présenter dans une rencontre qui sent bon la poudre.

Entre deux équipes joueuses et désireuses de remporter cette confrontation pour réaliser la bonne opération de cette dernière journée, le suspense sera à son comble et c’est ce qui fait le charme de ces Le Mans / Laval depuis plus d’une décennie.

avant laval 3

Chacun possède des armes capables de mettre à mal, l’une ou l’autre des deux équipes, ce dont ne se cache pas les deux techniciens, Olivier Frapolli et DON coté manceau.

« Le coach a insisté cette semaine sur le fait d’imposer un nouveau rythme, lancer un nouveau cycle. Être comme des guerriers. Cela commence dès maintenant. L’esprit de l’entraînement, jeudi matin, c’était cela : beaucoup de combats, en alliant l’aspect tactique. C’est dix nouveaux matchs qui arrivent, et je pense que nous sommes dedans. Laval en marquera le début. Il va falloir y aller fort de suite » relatait avec beaucoup de sagesse, toujours Pierre Lemonnier auprès du journal Ouest France, pas plus tard que ce samedi.

avant laval 4

Avec un effectif quasiment au grand complet, le choix des hommes retenu pour ce derby sera déterminant tant dans son approche que son contenu, que nous espérons d’un tout autre calibre que la piètre prestation aperçue du coté de Concarneau ou l’on peut légitimement se poser beaucoup de questions…

La qualification obtenue en Coupe de France est un premier élément de réponse, reste maintenant à confirmer ce changement de cap, dès ce soir, pour enclencher une nouvelle dynamique indispensable vis-à-vis des ambitions d’un club, d’une ville, n’attendant qu’à vibrer de nouveau aux exploits « Sang et Or »

Allez Le Mans FC, tous ensemble vers la victoire !

Cyril Yvon

Interview Philippe COULON

Philippe Coulon, sarthois d’origine et maire d’une petite commune mayennaise, se livre avant le fameux derby !

Passionné de football et sarthois d’origine, notre invité, installé dans le département voisin depuis de nombreuses années, était la personne idoine à rencontrer avant le derby qui va opposer notre équipe favorite au Stade Lavallois, ce lundi soir !

interview p 4

Bonjour Monsieur Coulon, pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

PC « Bonjour, je m’appelle Philippe Coulon et je suis le frère de Stéphane (Fanou), bien connu au Support’R Club et le tonton de Clément. Je suis originaire de la Sarthe, plus exactement de Nouans près de Beaumont dans le Nord du département ou j’ai encore de la famille. Après avoir travaillé dans l’Orne, j’ai rejoint le département de la Mayenne pour des raisons professionnelles, il y a une vingtaine d’année, et j’attaque mon second mandat en tant que maire d’une petite commune, Saint Julien-du-Terroux »

interview p 1

Quel est votre rapport avec le football ?

PC « J’ai démarré la pratique du football tout jeune à Courgains, un petit club formateur très sympathique puis j’ai évolué quelques années en sénior au Beaumont Sports Athlétiques, jusqu’au niveau ligue en Division Régional Honneur. Ensuite, en 1995, j’ai rejoint le club de Saint Pierre Des Nids en tant qu’entraineur-joueur. »

Le football sarthois n’a vu son émergence qu’à partir de la création du MUC 72 en 1985…

PC « Oui, tout à fait. Pendant longtemps, en Sarthe, on ne possédait pas de club de haut niveau d’où certainement la raison pour laquelle, beaucoup de passionnés faisaient le déplacement jusqu’à Laval, pour assister à du football de haut niveau. L’USM et le SOM étaient certes deux bons clubs, mais aucun des deux n’a réussi à franchir le palier pour atteindre un niveau supérieur. »

interview p 5

Vous avez des souvenirs des débuts de notre club ?

PC « Même si ça commence à dater maintenant, je me souviens très bien d’un joueur en particulier. Je l’ai vu jouer au stade municipal à plusieurs reprises, c’est Christian Gourcuff. Un milieu de terrain très technique et très élégant en milieu de terrain, qui a vraiment apporté un plus à cette équipe du MUC 72 à l’époque. Le Mans possédait vraiment une très belle équipe à cette période, avec les Jacotin, Crimetz, Affaire, Savignard et Régis Beunardeau forcément »

Passionné de football, vos souvenirs marquants restent pourtant estampillé « Tango » !

PC « Avec mes parents, nous allions plus jeune jusqu’en Mayenne pour assister aux grandes affiches du Stade Lavallois lorsque ce dernier évoluait en première division. Des Laval/AS Saint Etienne et d’autres, c’était un vrai régal. C’est vrai que lorsque nous étions gamins, pouvoir regarder et approcher de près les « stars de l’époque » comme Michel Platini, c’était assez génial et Laval étant proche de chez nous, c’est de cette manière que nous avons suivi le Stade Lavallois ! Je me souviens bien de l’épopée des tangos de Thierry Goudet qui a entrainé le Mans beaucoup plus tard et la coupe d’Europe avec le gardien Jean-Michel Godart et cette réplique culte « on les as bien schtroumpfé »

interview p 2

Je crois savoir que vous avez suivi assidument, Le Mans lorsque celui-ci évoluait en L1…

PC « Lorsque je travaillais à La Ferté Macé, nous suivions le club du Stade Malherbe de Caen et à la montée au plus haut niveau du MUC 72, nous avons repris avec beaucoup de plaisir la route du Stade Léon Bollée pour suivre les Cousin, Bonnart, Romaric, Basa et autres où nous avons assister vraiment à de très belles rencontres de football ! »

Habitant en Mayenne, vous suivez forcément la vie du Stade Lavallois, je suppose !

« Oui, forcément. Je suis vice-président de la communauté de Mayenne donc nous avons des relations assez régulières avec le Stade puisque nous les soutenons chaque année et j’ai donc souvent, la possibilité de venir les encourager à Le Basser »

interview p 6

Il vous arrive quelquefois de venir voir Le Mans FC ?

PC « Même si c’est très rare et que si je suis plus un « supporter » du Stade, j’étais présent au Mans lors du match de barrage disputé face au Gazelec d’Ajaccio, il y a deux ans. J’aime le sport et le football avant tout et j’étais très content de la montée du Mans FC en Ligue 2 ! »

interview p 3

Ce lundi soir, c’est le fameux derby de notre ex-ligue du Maine…

PC « Oui, une belle affiche. En repas de famille, on n’oublie pas de me taquiner si jamais le Stade Lavallois a perdu mais c’est de bonne guerre ! Et je ne manque pas une occasion de faire remarquer que Le Mans est en difficulté également ! Mon cœur balance plus pour le Stade Lavallois donc j’espère que les tangos vont réaliser un bon match au MMArena et mon pronostic ira en faveur de Laval sur le score de deux buts à un ! »

Le Mans FC / Laval - Notre affiche favorite - Côté Tango par Laurent

J’ai choisi comme derby marquant entre le Stade Lavallois et Le Mans FC, le dernier celui du 6 avril 2019 à Le Basser où les tangos ont gagné 3-1, pour deux raisons :

photo laurent Vilebrun

Le match d’abord, avec un véritable enjeu pour le Stade Lavallois 3ème (46 points) et Le Mans FC ambitieux 4ème (44 points), à quelques journées de la fin du Championnat de National, de pouvoir décrocher les barrages et espérer retrouver la Ligue 2. Un beau derby, deux belles équipes, un samedi après-midi, un stade garni, la télévision, l’ambiance et une victoire 3-1 au bout d’un match maitrisé par les tangos. Pour Le Mans un but de Crehin, joueur que j’adorai. Une belle vitrine pour le championnat de National digne de la Ligue 2. Pour les deux équipes on connait la suite avec votre incroyable montée à Ajaccio et ce but de Mamadou Soro.

Laval LMFC 4

Mais au-delà du résultat, de la victoire, c’est surtout la journée entière qui m’aura marquée et qui pour la première fois depuis longtemps m’a replongé dans une ambiance que je n’avais pas vécu à Laval depuis des années, un vrai jour de match. Un de ceux qui furtivement rappelle pourquoi on aime le football, un club et nous replonge immanquablement dans de lointains souvenirs. C’est peut être ça la magie d’un derby pour chaque supporter, un miroir de ce qui le rattache à un club, à une ville et à un territoire.

Laval LMFC 3

Une madeleine de Proust, un besoin presque irrationnelle de replonger dans ses racines, dans l’amour que l’on porte pour un maillot quel qui soit et oublier l’espace d’un moment ce football qui semble de plus nous échapper. Une envie de se relocaliser en quelque sorte et redevenir un acteur du club et non cet éternel téléspectateur payant d’un football mondialisé qui m’apparait de plus en plus étranger. Un vrai jour de match qui commence le matin en lisant l’Ouest France au café pour sentir le derby. Et dans ce Ouest France du 6 avril 2019, je m’exprimais justement sur le match en complément de mon frère Xavier, directeur du patrimoine de la Ville de Laval : https://laval.maville.com/actu/actudet_-football.-stade-lavallois-le-mans-fc-vrai-derby-fausse-rivalite-_52731-3689981_actu.Htm

Xavier n’est pas un fan de football mais il a une telle connaissance historique et une telle culture que son regard permet de montrer que le sport rejoint inévitablement l’histoire, la géographie d’un territoire et qu’il est une part de son identité. Et puis c’était un beau clin d’œil à mes parents aujourd’hui disparus.

Laval LMFC 1

Ensuite ce samedi tout s’est enchainé presque automatiquement en mangeant en ville (ou j’avais échangé avec des supporters du Mans) et en se rendant à pied comme il se doit au Stade Francis Le Basser, en franchissant la passerelle de la gare et en remontant l’Avenue Pierre de Coubertin dans les odeurs de merguez et les cris de supporters. Un parcours nécessaire avec un petit gout de football anglais, de ce football populaire des samedi après-midi qui rappelle immanquablement les années 70/80. Et puis il y a Le Basser, cette carcasse défraichie dont plus personne n’ose réellement dessiner un avenir à part surement quelques promoteurs immobiliers. Un vieux stade, un beau stade, avec une âme, un cœur qui bat et qui ce jour-là à porter nos espoirs et notre victoire.

Un derby c’est ça pour chacun d’entre nous lavallois ou manceaux, une machine à rêver, à remonter le temps, un voyage personnel, un moment de rencontre avec sa passion, sa ville et son club… tout ce qui manquera le 26 Octobre 2020… juste parce qu’un diffuseur avec l’accord des deux clubs a décidé de tuer tout ça… en le programmant un lundi à 18h45.

Laval LMFC 2

Un crime contre le football mais surtout aussi contre ce qu’on nomme maintenant « les territoires » et ses habitants, juste pour remplir sa funeste grille de programmation. Un nouveau recul pour le Championnat de National qui pleure sans cesse sur son sort mais se complaît dans son amateurisme… et une manière déguiser d’enterrer définitivement un football qui n’est plus dans l’air du temps… et qui pourtant était bien vivant le 6 Avril 2019 à Laval.

Slyder Laurent Villebrun

Laurent Villebrun

Site internet de Laurent :

http://stadelavallois-museum.over-blog.com/?fbclid=IwAR1JajOil4ximXRUiXZX5AdyeY4IO58GwOVa8IRpKawLMRliIDdQx4hr9Ck

Page Youtube de Laurent :

https://www.youtube.com/channel/UCrF25J2C6WQK6F43jcb11OQ/videos?fbclid=IwAR2CAJZC9N2gPnRMnmd2_5e9NzrG4jojlFRg4m2A4MHI9b-5FBe1A91rlsc

Lock full review www.8betting.co.uk 888 Bookmaker