Au bon souvenir de notre buteur Patrick Van Kets !

2 Crédit photo Le Maine 600x300
Photo : © Le Maine-Libre

Maintenant que le nom de notre invité surprise vous a été dévoilé, il y a quelques jours, partons à la rencontre de notre ami Patrick Van Kets en quelques chiffres afin de revisiter sa carrière sous les couleurs de notre club.

1

Comme but, son tout premier avec le MUC 72 inscrit dès sa première rencontre sous nos belles couleurs « Sang et Or » ! C’était face au Toulouse Football Club, au Stade des Vaugeons d’Ecommoy en Septembre 93, lors d’une rencontre amicale.

Très actif sur le front de l’attaque mancelle et déjà très en jambe, il ne faisait dès lors, pas de doute dans l’esprit des décideurs manceaux, Jean-Yves Merdrignac Pprésident) et Christian Letard (Entraineur) en tête, que le MUC 72 venait de trouver « l’oiseau rare » !

Ce choix s’avéra vite payant, Patrick inscrivant la bagatelle de 13 buts dès sa première année, ce qui pour une première, était déjà très bien, notre goléador flamand découvrant le championnat français pour la première fois de sa carrière.

Crédit photo Onze Mondial 2
Photo : © Onze Mondial

5

Dans l’histoire du football manceau, peu de joueurs belges ont porté la tunique mancelle, que ce soit du temps de l’Union Sportive mais également du Stade Olympique du Maine, les ancêtres du MUC 72 !

« PVK » est seulement le cinquième joueur originaire de ce beau pays à évoluer sous les couleurs du Mans aprèsThys, Wauters, De Grootte et Berckmans, des compatriotes ayant évolué au stade municipal du temps de l’US lors de la première guerre mondiale.

Et nul doute, que celui qui aura laissé un souvenir impérissable et éternel de son passage au sein de notre club, est bien notre ami Patrick Van Kets !

De par ses qualités footballistiques évidemment, ses talents de buteurs forcément, mais surtout notre invité d’honneur était une belle personne et c’est ça qu’il faut retenir. Même des années plus tard, son souvenir reste encore vivace dans les esprits des fidèles supporters manceaux.

4 Crédit photo Le Maine
Photo : © Le Maine-Libre

16

L’âge à laquelle ce flamand bon teint débuta sa jeune carrière au plus haut niveau ! Plus précoce, on peut faire difficilement mieux !C’était avec son club formateur, le FC Malines en seconde division belge en 1989.Club avec lequel, il connaitra l’accession en « Jupiler Pro league » avant de migrer vers Saint-Trond, autre club du plat pays aux ambitions plus certaines.

3 FC MALINES
Photo : © FC Malines

25

Un chiffre clé dans la carrière de notre ami Patrick. On vous explique ! 25, c’est le nombre de rencontres disputés lors de sa première saison au MUC 72, c’était lors de l’exercice 1993/1994 et ce alors, qu’une blessure au genou l’éloignera du carré vert quelques semaines ! Certes, ça ne nous rajeunit pas mais les souvenirs sont encore intacts ! 

Ce chiffre correspond également à la première réalisation de notre invité d’honneur face à l’AS Nancy Lorraine dans notre bon vieux Stade Léon Bollée, lors de la13èmejournée de deuxième division (à l’époque on appelait ce championnat la « Super D2 »)c’était le 25 septembre 1993.

Crédit photo OF 1
Photo : © Ouest-France

Terminer le travail pour finir en beauté…

Crédit photo Ouest France
Photo : © Ouest-France

Compte tenu de la place qui est la notre à quelques heures de disputer cette dernière rencontre de la saison, face à Chambly, futur pensionnaire de Ligue 2, ce serait vraiment dommage de ne pas aller au bout après tant d’efforts…

Démarrer en août dernier, le marathon de ce Championnat National, va donc prendre fin officiellement ce vendredi soir, à l’issue de ces quatre vint dix minutes d’un match, qui promet beaucoup au regard de l’enjeu qui pèse côté « Sang et Or ».

Notre adversaire n’ayant plus rien à jouer, il n’y a pas de questions à se poser, Le Mans FC doit jouer son va-tout sans se préoccuper du résultat de la rencontre entre Quevilly-Rouen et son hôte, les tangos du Stade Lavallois.

Sur une dynamique très intéressante depuis quatre rencontres, les hommes du coach Déziré ne doivent maintenant pas s’arrêter en si bon chemin, après tant d’efforts parcourus et cette tendance négative inversée, au prix d’un gros travail collectif.

Coté manceau, nous savons d’ores et déjà que trois joueurs manqueront à l’appel, Jeremy Aymes et Si Mohamed (blessés) ainsi que notre buteur providentiel Ali Keita pour cause de suspension.

Le Mans FC source footamateur
Photo : © Lisa Paquereau

Pour le reste, on ne peut que se réjouir de retrouver (enfin) notre « Roc » Thomas Dasquet en défense centrale au côté de son compère Pierre Lemonnier, après plusieurs semaines d’absence, sa présence jeudi dernier aura été bénéfique dans le combat.

Car c’est bel et bien un combat qui attend notre équipe du Mans FC, ne nous le cachons pas. Chambly ne lâchera rien, ce n’est pas dans l’ADN de ce club assez atypique dans le bon sens du terme évidemment.

Pour vaincre et prolonger cet exercice, la donne est très simple. Tout le monde connait aujourd’hui le « deal », donc pas besoin d’en parler en long et en large !

En cas de contre-performance, Laval pourrait nous passer sous le nez et cela, il en est hors de question, qui plus est après le derby perdu au Stade Francis Le Basser

Ce n’est pas une question de suprématie, surtout pas mais d’honneur et d’amour que l’on porte à ce maillot « Sang et Or ».

La réponse est maintenant à portée de main et notre équipe favorite va pouvoir, une nouvelle fois, compter sur ses fidèles supporters du Support’R Club et un public du MMArena, qui va se déplacer en nombre pour soutenir le club phare de notre département.

Quoiqu’il arrive maintenant, cette saison 2018/2019 aura été exceptionnelle et ce, quel que soit notre classement final. En jetant un petit coup d’œil dans le rétroviseur, souvenez-vous qu’en 2013, nous étions en Division Honneur, sans un sou et un avenir très très incertain…

C’est pour cette raison que notre équipe, nos joueurs favoris, doivent sentir ce soir, plus que jamais, cette ferveur populaire qui les poussera, nous l’espérons, vers le rêve absolu…

Tous ensemble, unis derrière nos sangs et or, Allez Le Mans FC !

Crédit photo Sweet FM
Photo : © Sweet FM

L'invité surprise est :

invité cochon grillé 2019

Joueur emblématique du milieu des années 90, ce joueur arrivé dans les pas d’un certain Eric Garcin, suite aux mauvais résultats enregistrés par le MUC 72 à l’époque, n’aura pas mis longtemps à s’adapter à son nouvel environnement !

Et pour cause, dès sa première apparition sous nos couleurs « Sang et Or », sa détermination et son sens du but, marqueront très vite les esprits.

Les statistiques plaideront d’ailleurs très vite en sa faveur, car dès sa première année, celui-ci affolera déjà les défenses adverses avec une facilité déconcertante, au point d’attirer déjà les regards extérieurs.

13 buts inscrits pour ses débuts, 17 les deux années suivantes et enfin 6 lors de son dernier exercice uniquement en Championnat de France de deuxième division, ça commence à vous parler, nous en sommes persuadés… !

Allez, encore une petite info pour la route et uniquement pour le plaisir. Notre président d’honneur, Joël Archenault, était le speaker officiel du MUC 72 durant toute la période où ce dernier a évolué au Mans.

Vos neurones commencent à être en ébullition, alors c’est que vous commencez à chauffer, allez patience, nous y arrivons…

Il détient un record historique dans l’histoire de notre club, chers supporters, le Support’R Club est très fier et très heureux, de vous annoncer la venue de notre attaquant emblématique à l’accent flamand, Monsieur « PVK », alias Patrick Van Kets (1993/1997), le meilleur buteur de l’histoire du MUC 72.

 PVK 1

Photo : © Ouest-France 

PVK 9

Photo : © Maine Libre

Et comme une surprise peut en appeler d’autres, nous ne dévoilerons plus rien jusqu’au jour « J », le mieux est de venir directement nous rejoindre pour vivre pleinement cet évènement, qui s’annonce une nouvelle fois, encore extraordinaire !

De la passion, des souvenirs, des surprises et enfin une ambiance de folie qui se profile à l’horizon autour d’un repas d’exception, tous les ingrédients sont réunis pour passer une agréable soirée entre amoureux des « Sang et Or » !

-----

Réservations encore possibles auprès de

Maryvonne Coulon au 06.81.59.91.49

cochon 600x

Lock full review www.8betting.co.uk 888 Bookmaker