Souvenir de ces anciens manceaux

Souvenir de ces anciens manceaux passépar le PSG et Le Mans FC… !

MUC 72 1985 1986

Le jour « J » tant attendu approche maintenant à grand pas et pour vous faire patienter un petit peu, quoi de mieux que de vous plonger dans les souvenirs de notre club favori ?

Aujourd’hui à l’occasion de ce second volet consacré à ce match de « gala » entre nos Sang et Or et les Champions de France en titre, petit focus sur des anciens de la maison « Sang et Or » ayant fréquenté les deux clubs.

Ils ont tour à tour, évolué sous les couleurs du Paris Saint-Germain et du MUC 72 ou l’inverse, à un moment donné de leurs carrières de footballeurs, que ce soit en tant que joueur mais également comme dirigeant ou entraineur pour certains, souvenirs, souvenirs, c’est parti !

Jean-Michel Papini (PSG de 1980 à 1984 puis au MUC 72 lors de la saison 1985/1986)

Pour cet attaquant originaire de la cannebière, oui, oui, je ne l’invente pas, on peut être né à Marseille et débuter chez les pros au sein du club de la capitale. Son passage au PSG aura été surtout formateur pour la suite de sa carrière.

Pendant quatre saisons, il évoluera au sein de l’équipe réserve (D3) avec à son actif, plusieurs présences aux entrainements de l’équipe première lors de sa dernière année parisienne où il aura la chance de côtoyer de près, des stars comme Safet Sucic ou encore Luis Fernandez.

JM Papini source page facebook JMP 2

Ses bonnes prestations au sein de la jeune classe parisienne, lui permirent rapidement de décrocher un premier contrat professionnel au SCO Angers alors en seconde division où il restera un an.

Nous sommes en juin 1985 et à la recherche d’un projet ambitieux, le défi du MUC 72 tombait à pic pour l’ex-milieu offensif, qui n’hésita pas une seconde à redescendre d’un cran en troisième division pour s’épanouir professionnellement.

Sous les ordres de Bernard Defferez, il évoluera sur le front de l’attaque « Sang et Or » dans un rôle d’ailier où il brillera aux cotés de Bruno Vérien et Philippe Loison notamment où sa vitesse et son sens du but, lui permettront d’effectuer une bonne saison.

Désireux de rebondir au plus vite, son passage au Mans fut, certes, furtif, mais globalement positif.L’appel du FC Sète en deuxième division et l’occasion de retrouver son sud natal fut sans appel et c’est ainsi que Jean-Michel Papini poursuivra sa carrière au deuxième échelon du football Français.

JM Papini MUC 72

D’abord dans l’Hérault (1986/1988) donc, puis du côté du FC Istres pour une saison avant de poursuivre sa carrière dans le monde amateur du côté du CA Lisieux en CFA 2 notamment.

Fabrice Moreau (PSG de 1984 à 1989 puis au MUC 72 de 1989 à 1991)

Pour ce véritable globe-trotter et ancien international camerounais, Fabrice Moreau participera avec les « lions indomptables » à la coupe d’Afrique des nations à l’aube des années 2000 (1/4 finale en 1999), la vie de footballeur de haut niveau lui aura permis de voir du voyage, c’est le moins que l’on puisse dire (il jouera dans pas moins de 8 pays différents !)

Moreau

Et comme beaucoup de parisiens doués pour le ballon rond, c’est au Paris Saint Germain que ce dernier atterrira en 1984 en provenance du CS Meaux, l’un des nombreuxclubs de Seine et Marne, regorgeant de jeune en devenir, le vivier parisien étant toujours une terre privilégiée de futurs pépites (Llacer, Leboeuf, Debu et Yohann Pelé en sont issus également)

Appelé à quelques reprises par Tomislav Ivic, l’entraineur serbe du PSG, son passage dans la capitale se limitera finalement à trois petites rencontres officielles en première division, pas de quoi satisfaire ce milieu de terrain avide de compétition.

Dès lors, la suite de son parcours le mènera loin des stars parisiennes en commençant par un prêt du côté de La Roche sur Yon en D2, entrainé par un certain Christian Letard (1987/88)qui n’hésitera pas une seconde à le faire rapatrier au MUC 72, deuxsaisons plus tard !

Fabrice Moreau

C’est ainsi que ce dernier, à l’âge de 22 ansdébarqua au Mans, tout juste relégué de 2ème en 3ème division, en compagnie de son ami Youssef Touati.

Prêt àrelever le challenge proposé par le président Leroy,ce précieux milieu de terrain « box to box »,du dans un premier temps ronger son frein, le temps de soigner une blessure au genou qui le tiendra éloigné de la compétition près de deux mois.

Mais dès lors que le feu vert médical fut donnéson abattage dans l’entrejeu« Sang et Or » apportera immédiatement du poids au onze muciste où ses qualités athlétiques et son sens du jeufurent précieux aux coéquipiers de Thierry Froger et Alain Jacotin.

Marc Westerloppe (1994 – 2001 au MUC 72 puis en 2018 au PSG)

Pour démarrer ce portrait express de notre ancien entraineur, nous allons vous poser une question qui vous paraitra certainement anodine pour certains.

Quel est le point commun entre Didier Drogba et Kylian Mbappé ?

La réponse en deux mots : Marc Westerloppe

Marc Westerloppe

Lorsque le premier cité qualifie ce dernier de « l’un de mes pères spirituel » et que dans le même temps, le clan de l’international français avoue sans détour, que sans l’aide de l’ancien technicien « Sang et Or », le prodige français ne brillerait pas sous les couleurs du PSG, il n’est pas difficile de comprendre que cet homme discret originaire d’Arras dans le Pas de Calais…a toujours tenu un rôle important partout il a posé sa griffe.

Et pour cause, son CV footballistiqueétait à l’imagede ce qu’il était sur le terrain. De Lens son club formateur, en passant par Abbeville, Créteil ou encore Grenobleoù il côtoya un certain Thierry Frogersa carrière de joueur l’aura mené principalement en seconde division où il fera la majeure partie desa carrière.

Très tôtd’ailleurs, la vocation de passer de l’autre côté du terrain était une fin en soi pour Marc qui débutera sa carrière d’après football comme agent de joueur avec comme poulain un certain international français jouant à l’époque aux Girondins de Bordeaux !

Pas forcément en adéquation avec ce milieu, c’est ainsi que ce formateur dans l’âme, débarqua au MUC 72 en 1994pour prendre les rênes du centre de formation manceau en compagnie de Bernard Guedet. Un centre qui en était à ses débuts, mais qui, déjà, regorgeait de très bons joueursà l’image de Jérôme Drouin, James Fanchone et donc un certain Didier Drogba !

En 1997, l’équipe va mal et c’est Marc Westerloppe que l’on appellera au chevet du MUC 72 avec Alain Pascalou, son fidèle bras droit en équipe première, qu’ils mèneront avec brio vers un maintien quasi inespéré à sa prise de fonction.

Il restera l’entraineur du Mans jusqu’en 2001, remplacé à son tour par Thierry Goudet avant de voler vers d’autres destinations le menant à Grenoble, Lens, le PSG puis le Stade Rennais dernièrement.

Et si le PSG, nous était conté… (2)

Lorsque l’on évoque le Parc des Princes, l’époque des Luis Fernandez, Dominique Rocheteau, Joel Bats ou autre Pedro Miguel Pauleta, tout passionné de football connait forcément le Paris Saint Germain.

Parc des Princes
Photo : © vipsg.fr

C’est certain que le football business et l’arrivée des qataris dans le club de la capitale lui a donné une autre dimension, à des années lumières, de ce qu’il était il y a quelques dizaines d’années.

Mais le PSG fait causer contre vents et marées, c’est le lot de chaque grand club ! Alors, nous continuons notre lot de témoignage parmi nos adhérents avant « Le Match » que nous attendons avec grande impatience !

¤¤¤

Clément Coulon (co-président Support’R Club)

Si je vous dis PSG…

« Lorsque je pense au PSG, la première chose qui me vient à l’esprit ce sont les noms des joueurs qui ont participé à sa légende au premier rang desquels Pedro-Miguel Pauleta et Ronaldinho. Lorsque j’étais jeune, le club parisien ne survolait pas le championnat mais c’est le PSG de Jérôme Alonso, Gabriel Heinze et Mauricio Pochettino avec lequel j’ai grandi »

Photo témoignage Clément Coulon source archive Cyril Yvon
Photo : © Archives - Support'R Club / C.Y

« Bienévidemment lorsque je pense au PSG, je pense également à la ferveur des supporters parisiens, au Parc des Princes et à sa montée en puissance depuis quelques années au niveau européen »

La rencontre Le Mans FC – Paris Saint Germain

« En vue du match opposant le PSG au Mans FC, je suis assez excité par cette affiche de rêve mais aussi lucide sur la différence de niveau entre les deux équipes. Cependant, j’ai l’intime conviction que Le Mans pourra créer la surprise et tenir tête aux coéquipiers de Mbappé »

« Les Sang et Or reviennent de loin et je suis certain qu’à ce titre, ils pourront faire trembler nos adversaires. A 11 contre 11, le talent joue mais aussi la détermination ! Le club sarthois pourra compter sur le public qui encouragera de toutes ses forces nos joueurs pour créer l’exploit »

¤¤¤

Christian Bonnin (adhérent Support’R Club)

Si je vous dis PSG…

« Lorsque je pense au Paris Saint Germain, instantanément, un vieux souvenir me revient forcément en mémoire ! Notre victoire obtenue au Parc des Princes avec un pénalty de Fauré qui permettra au MUC 72 de l’emporter ce jour-là ! »

Photo témoignage Christian Bonnin source archive Cyril Yvon
Photo : © Archives - Support'R Club / C.Y

« Sinon, le coup de tête d’Antoine Kombouaré face au Real de Madrid en Coupe d’Europe, restera graver comme un super souvenir forcément, c’était dans les années quatre-vingt-dix et je m’en souviens encore. D’ailleurs depuis ce but, ce dernier est surnommé « casque d’or » ! Et puis des joueurs comme Mustapha Dalheb, Safet Susic, Georges Weah ou David Ginola et plus récemment Ibrahimovic, Neymar et Mbappé ont permis au club de la capitale de briller et en tant que passionné, on ne peut qu’apprécier ces grands footballeurs »

La rencontre Le Mans FC – Paris Saint Germain

« Pour moi, tout dépend de l’équipe alignée ce soir-là coté Parisien et du degré de motivation de ces derniers. J’espère que nos joueurs défendront chèrement leurs peaux car dans le football tout peut arriver. On peut penser que l’effectif tournera chez nous, trois jours, avant un déplacement très important du côté du Paris FC »

¤¤¤

Vincent Ganot (adhérent Support’R Club)

Si je vous dis PSG…

« Pour être honnête, mes deux clubs de cœur sont Le Mans FC et l’Olympique de Marseille donc difficile pour moi de parler du Paris Saint Germain ! Vous me comprendrez ! Mais au-delà de la rivalité historique entre le PSG et l’OM, je reconnais qu’il y a eu de très bons joueurs qui ont évolué à Paris »

« Lorsque l’on pense à des Bernard Lama, Ronaldhino, Nicolas Anelka, Pedro Miguel Pauleta ou « Jay Jay » Okocha, ça parle quand même car c’était du football de très haut niveau »

Photo témoignage Vincent Ganot source archive Cyril Yvon
Photo : © Archives - Support'R Club / C.Y

La rencontre Le Mans FC – Paris Saint Germain

« Je pense que si on leur fait mal d’entrée, nos joueurs peuvent les faire douter car ça reste un match à onze contre onze. Mais il faut également être réaliste car l’écart entre les deux formations est énorme quand même. J’espère juste que Le Mans FC va tenir les vingt premières minutes et surtout ne pas encaisser de but. Sinon, ça sera compliqué vu les armes offensives que le PSG possède »

¤¤¤

YvonickEdet (adhérent Support’R Club)

Si je vous dis PSG…

« Il est vrai que le Paris Saint Germain est une très grande équipe. Mais je n’oublie pas les grands joueurs passé parce club il y a quelques années comme Ronaldhinoou encore Pedro Miguel Pauleta, des joueurs de grande classe »

« Lorsque je pense au club parisien, ce sont eux qui me viennent à l’esprit. Mais aujourd’hui, j’ai beaucoup d’admiration pour des Cavani ou Angel Di Maria. J’espère d’ailleurs que cette équipe ira beaucoup plus loin en Ligue des Champions que les années précédentes »

La rencontre Le Mans FC – Paris Saint Germain

« Pour ce match de Coupe de la Ligue, je ne sais pas trop quoi penser car le calendrier fait que pour les deux équipes, il y aura beaucoup de matchs à jouer. J’ai peur que le club de la capitale ne fasse tourner son effectif mais en espérant voir quand même, de grosses stars dans le groupe qui se déplacera au MMArena »

« Je pense qu’une partie du publicassistera à cette rencontre pour voir des Mbappé ou Neymar… Mais pour ma part, je ne viens pas au stade pour supporter Paris mais notre équipe du Mans FC ! Après,dire que l’on va gagner et se qualifier me paraît compliqué, mais je veux avant tout assister à un beau match de football »

Et si le PSG, nous était conté… (1)

Le club de la capitale fait autant rêver, qu’il attire les foudres de beaucoup de passionnés et supporters du football français !

Coupe de la Ligue BKT
Photo : © LFP.fr

Normal lorsque l’on s’appelle le Paris Saint Germain et que l’on possède le plus gros budget de la Ligue 1, sans oublier l’un des palmarès les plus important de notre championnat de France avec l’AS Saint Etienne et l’Olympique de Marseille.

Qu’on se le dise, on n’aime ou l’on n’aime pas, mais il faut avouer sans concession que ce dernier ne laisse personne indifférent, ce n’est d’ailleurs pas l’affluence XXL prévue ce mercredi soir au MMArena, qui nous contredira !

Partant de ce principe, nous sommes partis à la rencontre de nos fidèles adhérents et autres supporters du Mans FC, afin de recueillir leurs témoignages avant le match que l’on attend tous, à vous la parole !

¤¤¤

Stéphane Picault (adhérent Support’R Club avec son fils Martin)

Si je vous dis PSG…

« Côtés souvenirs, des ultras parisiens qui avait semé un sacrébazar en ville du temps de notre Stade Léon Bollée lorsque nous étions en Ligue 1. Ils avaient fichu une sacrée pagaille au stade en forçant l’accès alors qu’ils n’avaient pas de billets »

« Je me souviens également d’un déplacement au Parc des Princes, ces mêmes pseudo-supporters parisiens qui scandaient "paysans" et tout un tas d’insultes à notre égard. Ce jour-là,nous étions rentrés avec une victoire par un but à zéro sur une réalisation de notre attaquant Cédric Faure sur pénalty ! »

« Enfin, si je pense Paris Saint Germain, je me rappelle quelques anciensjoueurs du MUC 72 qui ont brillé au Mans avant de signer dans le club de la capitale, je pense notamment à Fabrice Pancrate et Stéphane Sessegnon ! »
 
Photo témoignage Stephane Picault Fabrice Pancrate source site histoiredupsg.fr
Photo : © Histoire du PSG.fr
 
La rencontre Le Mans FC – Paris Saint Germain

« Et bien j'ai envie de dire que notre équipe duMans FC a une belle carte à jouer ! Il faudra jouer le coupà fond et c'est plus que jamais le moment de se faire voir, puisque nous n’avons rien à perdrefinalement. Des joueurs comme Diarra entre autresdoivent pouvoir se sublimer sur ce type de rencontre, tout en sachant qu’il est probablement déjà dans le collimateur de plusieurs clubs anglais. Alors ce match de galadoit être une belle fête et tant que la fin du match n'est pas sifflée, tout reste possible »

 ¤¤¤

Cyril Yvon (adhérent Support’R Club avec son fils Mathéo et ses parents)

Si je vous dis PSG

« Et bien, je vous dirais que de grands joueurs sont passés de tout temps par le club de la capitale ! Sans être fan du PSG d’aujourd’hui, personnellement, j’ai eu la chance de suivre ce club lorsque je travaillais sur Paris au milieu des années quatre-vingt-dix. J’ai donc vu évoluer Mister Georges Weah, les brésiliens Rai et Leonardo ainsi que les internationaux français Bernard Lama, Alain Roche, Vincent Guérin et David Ginola »

« A l’époque, j’ai pu assister à quelques rencontres de Coupe d’Europe dont celle disputée face au club anglais de Liverpool où le PSG devait l’emporter par 3 buts d’écart à la suite d’un match ou Laurent Fournier avait joué suspendu. L’ambiance au Parc des Princes était surréaliste ce jour-là, au point d’en avoir des frissons tellement l’émotion était forte ! »

« Et pour terminer, comment ne pas se rappeler de notre seule victoire au Parc (18 février 2006) Le Mans l’emporta ce jour-là sur le score d’un but à zéro mais nous en avions pris plein la tête avant d’accéder au stade. Des noms d’oiseaux et des paysans, paysans, paysans, nous en avions entendu des vertes et des pas mures et ça été un beau pied de nez à tous ces imbéciles de pseudos-supporters qui n’avaient qu’une chose en tête, nous provoquer et nous taper dessus. C’est d’ailleurs, l’une des rares fois où je ne me suis pas senti en sécurité en assistant à un match de football »

Photo témoignage Cyril Yvon source histoiredupsg.fr
Photo : © Histoire du PSG.fr

La rencontre Le Mans FC – Paris Saint Germain

« Je pars du principe que c’est un match de foot et que tout peut arriver sur quatre-vingt-dix minutes. C’est un peu l’ogre face au petit poucet, ne se le cachons pas. Si le PSG joue le match avec sa grosse équipe et fait de cette Coupe de la Ligue sa priorité, ça risque d’être difficile. Maintenant, rien n’est joué et notre équipe favorite est capable du meilleur (Nice) comme du pire (Châteauroux) donc difficile de donner un pronostic ! Mais mon cœur de supporter « Sang et Or » penchera toujours pour Le Mans FC ! »

 ¤¤¤

André Boivent dit « dédé » (adhérent et rédacteur pour le site du Support’R Club)

Si je vous dis PSG…

« Je me souviens d’un souvenir où nous sommes allés jouer à l’extérieur en effet ! A Paris lors d’un déplacement organisé par le Support’R Clubà l’époque du MUC 72, je me souviens du nombre de cars «Sang et Or» arrivant sur le périphérique parisien, escorté par la police, c’était assez impressionnant ! Nous devions être une dizaine de cars, ça faisait donc beaucoup de supporters ! Une fois arrivés, le dispositif de sécurité pour nous encadrer était un peu surdimensionné.Nous étions, nous les petits manceaux, entourés de policiers à cheval et des camions à pompe à eau utilisé lors de grosse manifestationpour disperser les manifestants ! Le résultat, une victoire magnifique sur le score de 1 à 0 en faveur du Mans ! »

« Je me souviens également et comment ne pas s’en souvenir d’ailleurs, d’un autre déplacement dans la capitale lors de notre première saison en Ligue 1. Nous partons du Mans, tout se passe bien jusqu’à ce que la police nous escorte à partir du péage Saint Arnould. Pour une raison que nous ignorons encore, le service qui nous escortait s’est tout simplement trompé d’itinéraire et nous sommes restés bloqués dans les bouchons parisiens alors que la rencontre avait débuté et que nous menions un à zéro(Molefe) La suite, on arrive quasiment à la mi-temps et notre équipe perd le match sur le score final de 6 à 1, un déplacement à vite oublier mais qui nous a tout de même encore marqué, même des années plus tard ! »

Photo témoignage André Boivant Duel Dhorasoo Hautcoeur source Christian Gavelle histoiredupsg.fr
Photo : © Histoire du PSG.fr

La rencontre Le Mans FC – Paris Saint Germain

« Et bien c’est assez simple pour moi. Pour nos joueurs, c’est certainement le ou l’un des plus beauxdéfis de leur vie footballistique. Affronter le grand Paris Saint Germain qui joue en Ligue des Champions, il n’y a pas mieux lorsque vous êtes footballeurs et que vous évoluez en Ligue 2. C’est une occasion de rêver et de s’étalonner mais pour tous, un sacré plaisir ! »

 ¤¤¤

Stéphane Coulon dit « fanou » (adhérent et membre actif du Support’R Club)

Si je vous dis PSG…

« Alors pour moi, si je pense au Paris Saint Germain, une image me revient en tête instantanément. Ce n’est pas tout jeune mais je me souviens très bien du président de l’époque, Francis Borelli qui embrasse la pelouse du Parc des Princes après une victoire de son équipe face aux verts de l’ASSE en finale de la Coupe de France avec un certain Michel Platini. C’était un soir de 1982 et Dominique Rocheteau, «l’ange vert» passé à Paris venait d’égaliser et permettait à Paris d’aller à la séance des tirs aux buts. Ce sera le premier titre majeur remporté par le PSG »

« Après lorsque l’on regarde tous les grands joueurs passés à Paris, il y en quelques-uns qui m’ont marqué comme Luis Fernandez forcément, sans oublier des joueurs de grande classe comme les brésiliens Rai et Ronaldino ! »

Photo témoignage Fanou Rocheteau Toko source site histoiredupsg.fr
Photo : © Histoire du PSG.fr

La rencontre Le Mans FC – Paris Saint Germain

« Tout est possible sur une rencontre alors il faut que Le Mans FC joue libéré et surtout sans complexes ! Cette rencontre, je la vois comme une belle fête et un moment de convivialitéà partager entre joueurs et supporters pour remercier les fidèlesqui suivent l’équipe tout au long de la saison et dans un stade tout acquis à la cause de nos Sang et Or »

Lock full review www.8betting.co.uk 888 Bookmaker