Au Red Star et Le Mans redémarre… ?

Ça pourrait faire sourire au premier abord, bien évidemment. Cependant et même si nous en sommes qu’en tout début de championnat et qu’il n’y a rien d’alarmant, il va bien falloir un jour, que la machine « Sang et Or » trouve enfin les bons réglages.

lemansfc qrm 4
Photo : © Support'R Club - J.C LEDRU

Car si cette rencontre face à QRM a été d’un tout autre acabit qu’Annecy, où notre équipe avait pris le bouillon pendant une bonne partie de la rencontre avec beaucoup de mauvais choix et un manque de justesse dans son placement, il en fut tout autre vendredi dernier.

Et pourtant, cela a failli tourner court dans les derniers instants de la partie où en l’espace de quelques minutes, Le Mans FC et ses supporters, irréprochables au passage face aux conditions fixées par le préfet en cette période de Covid, ont eu très, très chaud tout comme Pierre Patron, tout heureux que les dernières offensives normandes ne fassent pas mouche sur deux contres fulgurants très bien menés…

lemansfc qrm 1
Photo : © Support'R Club - J.C LEDRU

En football, plus que dans d’autres sports, tout peut basculer et ce match nul, le second d’affilé en deux journées, aura eu le mérite de mettre en évidence deux choses.

Si Le Mans FC possède un potentiel offensif à la hauteur de ses ambitions, le club attend encore le recrutement d’un nouvel avant-centre, inscrire la bagatelle de cinq buts en deux rencontres est tout sauf anodin, Jeremy Choplin et le reste de nos « Sang et Or » possèdent ce mental à toute épreuve, c’est indéniable.

lemansfc qrm 2
Photo : © Support'R Club - J.C LEDRU

Mais à force de jouer avec le feu, mené une nouvelle fois deux à zéro sur des erreurs défensives, tout ne sourira pas au Mans FC, il faut se le dire. QRM et il faut les féliciter, possède également des arguments à faire valoir et il est fort à parier que cette formation, si elle confirme son match face à nos protégés, se retrouvera certainement en haut de tableau.

Car au-delà du score, l’ensemble des spectateurs et supporters présents au MMArena, ont assisté à un beau match de football dans son ensemble avec un nouveau renversement de situation en faveur de Billal Brahimi la nouvelle coqueluche mancelle et un « onze manceau », capable de renverser des montagnes lorsqu’il joue libérer et lâche les chevaux comme on dit dans le jargon !

lemansfc qrm 3
Photo : © Support'R Club - J.C LEDRU

Reste et c’est le sentiment qui prédominait dans la bouche des acteurs locaux, à trouver ses petits réglages obligatoires, qui donneront, j’en suis certain et vous très certainement, un tout autre visage à l’équipe de Didier Ollé-Nicole, satisfait de ce nouveau partage des points au regard du déroulement de cette partie.

Trouver ce fameux équilibre entre phase défensive et offensive, tout en gérant les temps forts d’une rencontre sur quatre vingt dix minutes, nous sommes quand même passé tout près de la correctionnelle vendredi soir, voilà ce qu’il reste à faire au Mans FC pour passer ce cap de la première victoire et lancer définitivement sa nouvelle saison 2019/2020 !

lemansfc qrm 5
Photo : © Support'R Club - J.C LEDRU

Au stade Bauer, la tâche ne va pas être facile face à un adversaire venant de retrouver une certaine solidité défensive après son match nul obtenu sur le terrain de Boulogne S/M (1/1), le week-end dernier.

Vincent Bordot, l’entraineur sarthois du Red Star, avait donc retrouvé quelque peu le sourire vendredi soir après s’être rassuré, en observant ses troupes tenir tête au dernier troisième de ce championnat de national, de quoi lui donner des idées pour jouer un mauvais tour à son club formateur…

lemansfc qrm 6
Photo : © Support'R Club - J.C LEDRU

Alors attention à ne pas rééditer ses petites erreurs qui pourrait un jour ou l’autre, nous jouer à notre tour, une bien mauvaise surprise !

Cyril Yvon

Bien démarrer sa saison au MMArena…

Défait à domicile par une très belle équipe de Boulogne pour sa première de la saison, les protégés du nouvel entraineur, Bruno Irles, vont se déplacer dans l’antre de notre MMArena pour ramener quelque chose, de cette première opposition entre prétendant pour la montée en Ligue 2.

Avant match QRM 3
Photo : © lemansfc.fr

Bien que nous soyons qu’en tout début de championnat, tous les points vont avoir leur importance, il faut s’en convaincre, car le calendrier des deux équipes en ce début d’exercice, ne va pas être des plus simples à gérer.

Notre adversaire du jour, va affronter Bourg-Péronnas, Laval et l’US Orléans dans les semaines à venir, soit autant de prétendants qui joueront une partie de leur avenir cette saison.

Avant match QRM 1
Photo : © lemansfc.fr

Et pour la première de l’ancien technicien du Pau FC au Stade Robert Diochon, QRM s’est incliné (0-1) sur sa pelouse, alors que ses ouailles, avaient été rarement inquiété notamment au cours de la première période. Solide et jouant bien en bloc dans un 4/4/2, somme toute assez classique, ce sont pourtant les visiteurs qui trouveront la faille sur un coup de pied arrêté, peu avant l’heure de jeu (57’)

Devant une défense totalement passive, c’est l’ancien angevin Rayan Frikeche qui ouvrira le score de la tête, sans grande opposition.

Avant match QRM 2
Photo : © lemansfc.fr

Une situation assez semblable connu par nos joueurs du coté d’Annecy, qui malmena, c’est peu de le dire, un « onze » Sang et Or, complétement aux abois durant le premier quart d’heure, à la grande surprise générale et de son coach, Didier Ollé-Nicole.

« L’envie, la générosité et le dynamisme des Annéciens nous ont complètement mis sous l’éteignoir. Ils ont gagné tous les deuxièmes ballons. C’est d’ailleurs dans ces moments où on était très passifs qu’ils ont marqué. Il n’y en avait pas un pour sauver l’autre. Tout le monde était dans le même bateau… » fin de citation, signé Didier Ollé-Nicole après ce premier partage des points, obtenu difficilement en terre savoyarde.

D’un coté comme de l’autre, les défenses chercheront d’abord à se rassurer, tout en resserrant certainement leurs lignes, pour ne pas encaisser de buts.

Avant match QRM 4
Photo : © lemansfc.fr

Car nos petits manceaux ont déjà connu pareille situation sur leurs dernières sorties en matchs amicaux, notamment face à l’AJ Auxerre puis le SCO Angers. Où menés au score, les coéquipiers du capitaine Jérémy Choplin avaient réussi à renverser la vapeur et revenir à la hauteur de leurs adversaires d’un jour, avant de se faire dépasser en toute fin de rencontre.

Une histoire de réglage sans doute, un problème de communication ou un retard à l’allumage, quoiqu’il en soit, il ne faudra en aucun cas, réitérer ses petits défauts rédhibitoires qui pourraient, à terme, couter très cher au Mans FC.

Avant match QRM 5
Photo : © lemansfc.fr

Alors, oui, cette équipe, notre équipe, possède et c’est indéniable, d’énormes qualités offensives et un moral d’acier pour revenir du diable vauvert, ses trois buts inscrits en l’espace de trois/quatre minutes en toute fin de première période démontrent bien quelque chose mais attention à ne pas jouer avec le feu, le scénario de ses futurs échéances ne tournera certainement pas toujours en sa faveur !

Maintenant place au jeu et l’entrée des artistes pour notre plus grand plaisir de supporter ! Le football doit reprendre sa place et le Support’R Club sera au rendez-vous pour pousser notre équipe à la victoire.

Allez Le Mans FC !

Cyril Yvon

Quevilly Rouen, à quitte ou double...

Les Normands ont eu très chaud, c’est peu de le dire… Quatorzième et premier non-relégable la saison dernière, ces derniers n’ont du leur salut qu’à l’arrêt du championnat pour cause de Covid, ses résultats en dent de scie n’étant pas un gage de régularité.

LMFC QRM 2
Photo : © QRM.fr

Passé tout près d’une catastrophe en cas de descente, la sanction aurait pu avoir également de très lourdes conséquences, si la Fédération Française de Football, celle qui nous a condamné comme l’US Orléans (…), n’avait pris une décision exceptionnelle liée au contexte du Coronavirus.

La règle est pourtant simple et limpide et nous ne nous ferons pas l’avocat du diable, loin de là. Mais un club qui descend de Ligue 2, peut conserver pendant deux ans son statut professionnel et le perd à l’issue de la troisième année.

LMFC QRM 1
Photo : © QRM.fr

Bourg-en-Bresse et Quevilly Rouen peuvent donc conserver une troisième année le statut pro. Pour le Red Star, ce sera la seconde année alors que pour les relégués, Ajaccio GFC et Béziers relégués en National 2, le statut pro n'est plus possible, comprendra qui pourra !

Un peu à l’image de notre club du Mans FC, le club haut Normand a donc décidé de faire table rase du passé et de modifier en largesse son effectif tout comme son staff technique, avec l’arrivée d’un nouveau technicien, l’ancien palois Bruno Irles, qu’il a hissé en Ligue 2 l’an dernier, accompagné d’un nouvel entraineur des gardiens de buts à ses côtés.

LMFC QRM 5
Photo : © QRM.fr

Et la montée dans tout ça ?

Très objectif et pas adepte de la langue de bois, son ambition mesurée, est déjà de constituer un groupe restreint de 18/20 joueurs au maximum afin de travailler sereinement et faire la part belle aux jeunes comme il l’expliquait à la presse locale lors de sa présentation "Les résultats n'ayant pas forcément été au rendez-vous la saison dernière, je voulais vraiment tourner lapage et passer à autre chose. Personnellement, ce mercato constituait un gros défi carje n'avais jamais recruté autant de joueurs. On va donc travailler avec un groupe restreint. A moi d'aller chercher de la qualité.  Je ne suis pas un entraîneur qui s'arrête à la compétition, je suis un formateurJ'aurais donc un œil attentif sur la formation. Elle sera valorisée si elle le mérite etles joueurs de la réserve auront leur chance. A eux de la saisir"

C’est simple, parmi l’effectif du dernier exercice, seuls, six rescapés ont décidé ou se sont vus proposer de prolonger l’aventure à QRM, Romain Hanquinquant, Adrien Pianelli, Jordan Gobron, Lucas Toussaint, Stanislas Oliveira et enfin Gustavo Sangaré. La saignée fut intense, mais nous savons ce qu’il en est également au Mans…

LMFC QRM 3
Photo : © FC Annecy - Maxime Mathieu

Une équipe encore en rodage, des automatismes à perfectionner et un style de jeu à mettre en place, les « rouges et jaunes » de Quevilly-Rouen, à ne pas s’y méprendre, ressemblent fort à la nouvelle cuvée du Mans FC, version 2020/2021 !

Alors la montée en L2 de son équipe, est-elle l’objectif prioritaire de Quevilly, qui jouera forcément une partie de son avenir lors de ce nouvel exercice ? Encore une fois, l’ancien monégasque, droit dans ses baskets, n’esquissera pas cet élément prépondérant.

LMFC QRM 4
Photo : © FC Annecy - Maxime Mathieu

« La montée en Ligue 2 ? Aujourd’hui, c'est peut-être un peu prématuré d'en parler etça ne serait pas honnête, non plus de ma part, d’esquiver cette interrogation. Le PrésidentMichel Mallet, l'a fixée à deux-trois ans. Aujourd'hui, vous avez des écuries qui sont plus prêtes que la nôtre : Bourg-en-Bresse, Boulogne, le Red Star... des équipes qui possèdent plus de moyens que nous comme Laval et les deux clubs qui descendent (Le Mans et Orléans). Maintenant, je veux redonner de l'ambition à ce club, alors chaque chose en son temps »

Cyril Yvon

Lock full review www.8betting.co.uk 888 Bookmaker