La voilà, la première victoire !

 
Inutile de revenir sur cet apprentissage délicat de la Ligue 2 dont le scénario a plombé le compteur point du Mans FC depuis la reprise.

Avec cinq joueurs présents la saison dernière dans le onze manceau aligné par Richard Déziré au coup d’envoi de ce premier tour de la Coupe de la Ligue joué du côté de Lorient, il était écrit que cette rencontre allait être indécise car notre équipe du Mans FC était tout sauf une victime expiatoire et ce malgré un début de saison difficile.

CDL LORIENT LE MANS FC 1
Photo : © fclweb.fr

Entre deux équipes joueuses, à la philosophie de jeu porté vers l’avant, les spectateurs présents au Moustoir pouvaient fort logiquement s’attendre à voir du beau football en cette soirée d’été.

Juste avant la pause et dans un temps fort des « Sang et Or », Stéphane Diarra libre de tout mouvement côté gauche, délivrait un bijou de centre travaillé dans la surface lorientaise entre les deux centraux. Plus prompt que Fontaine, Bevic Moussiti-Oko s’élevait du haut de son mètre 84 et catapultait de la tête, le cuir qui terminait sa trajectoire dans les filets des hommes de Christophe Pélissier ! FCL (0) (1) LMFC

CDL LORIENT LE MANS FC 3
Photo : © fclweb.fr

Bien conscient que son équipe n’avait pas la mainmise sur cette rencontre, le coach des merlus procédait alors à deux changements à la reprise de ce second acte, avec la conviction que son équipe retrouverait rapidement de l’allant et une assurance dans le jeu, l’ayant propulsé en tête de son championnat.

Coté manceau, pas de raison de changer un dispositif bien en place avec un bloc assez haut et solide dans les duels autour d’un milieu de terrain quadrillant à merveille le carré vert alors que Thomas Dasquet effectuait un retour remarqué auprès de son compère Pierre Lemonnier au sein de la défense du Mans FC.

CDL LORIENT LE MANS FC 4
Photo : © fclweb.fr

A l’approche de l’heure de jeu, nouveau changement pour les locaux avec la rentrée du redoutable Hamel censé apporter un plus offensif pour déstabiliser des manceaux, loin d’être déstabilisés par ce scénario bien au contraire.

A la soixante deuxième minute de jeu, Manzala à l’initiative d’une belle action côté gauche, alliait feinte de centre, vitesse et intelligence de jeu en mettant dans le vent quatre lorientais tout en puissance… 

Ce dernier servait légèrement en retrait Diarra, qui lancé plein axe, n’en demandait pas tant pour ajuster le pauvre portier local, complètement dépité de se retrouver en si mauvaise posture sur cette seconde réalisation mancelle ! FCL (0) (2) LMFC

CDL LORIENT LE MANS FC 5
Photo : © fclweb.fr

Dubitatif, le public breton était douché et quelque peu abattu comme ses joueurs favoris, qui pensaient peut être que l’expulsion de notre capitaine Alexandre Vardin pour un second avertissement, allait redonner un second souffle au leader de la L2.

Malgré la réduction du score coté merlu par Pierre-Yves Hamel (83ème)Lorient relançait le match à sept petites minutes du coup de sifflet final. Combatif et sérieux, Pierre Lemonnier, Yohann Thuram et leurs coéquipiers faisaient front face à des attaques lorientaises devenues forcément de plus en plus pressantes.

CDL LORIENT LE MANS FC 2
Photo : © fclweb.fr

Mais il était écrit que cette équipe mancelle, combative à souhait et solidaire dans l’adversité, ne laisserait cette fois-cipas le gain de cette partie lui échapper.

Apprendre de ses erreurs passées, voilà ce que nos « Sang et Or » ont réalisé et montré ce soir, ce qui est de bon augure pour la suite des évènements et un lointain déplacement prévu dès ce vendredi soir avec un bonus confiance qui permettra, à n’en pas douter, de ramener un bon résultat de la Lorraine et l’AS Nancy.

Allez Le Mans FC !

Cyril Yvon

Zoom aujourd’hui sur… Stéphane Pichot

 
Article Stéphane Pichot 2
Photo : © Support'R Club - J.C LEDRU

Vacances d’été obligent, notre site tournera un peu au ralenti pendant quelques jours, le temps pour l’équipe de notre site, de prendre une petite pause bien méritée… ! Mais qu’à cela ne tienne, nous vous avons réservé quelques surprises, bonne lecture et allez Le Mans FC !

Aujourd’hui, partons à la découverte du nouvel entraineur adjoint de Richard Déziré, en la personne de Stéphane Pichot !

On peut avoir disputer la prestigieuse « Ligue des Champions », débuter chez les professionnels face à un certain Thierry Henry, être élu meilleur défenseur latéral droit de L1 pour ses débuts au plus haut niveau, tout en remportant deux fois la Coupe de France au cours d’une carrière riche et bien remplie…

L’homme est discret et cultive l’humilité qui sied bien à sa personne, tout en étant loin d’être dénudé de qualité, bienvenue à Stéphane Pichot que nous sommes ravis d’accueillir parmi nous.

Dès lors que l’accession en Ligue 2 fut entériné, il était acté pour Thierry Gomez notre président, en accord avec « Coach Déziré », que notre staff technique devait forcément évoluer et surtout se structurer pour se donner les moyens de réussir ce retour à l’étage supérieur.

Article Stéphane Pichot 3
Photo : © Support'R Club - J.C LEDRU

Très vite, quelques noms se dégagèrent et le choix final se porta finalement sur une vieille connaissance, bien qu’il n’ait jamais évolué sous nos couleurs, en la personne de l’ancien mayennais Stéphane Pichot. 

Pour les personnes qui suivent le football de près, notre nouvel adjoint évolua au sein des « tangos » du Stade Lavallois au milieu des années quatre vingt dix, et connu forcément quelques bons derbys entre clubs phares de l’ex ligue du Maine, dont un certain ¼ de finale de la Coupe de France que nous avons remporté au Stade Léon Bollée lors de la saison 1998/1999 !

Milieu de terrain aguerri à la seconde division, il fut très vite repéré pour son abattage et ses qualités qui le destinaient à vivre rapidement autre chose, que de rester au sein de son club formateur. C’est ainsi que sa carrière prit une tout autre dimension en signant alors au LOSC, sous les ordres de Vahid Halilhodzic au début des années 2000.

Le club nordiste, à peine promu, se qualifiera pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions au terme d’une saison 2000/2001 exceptionnelle avec pour coéquipiers, un certain Laurent Peyrelade accompagné de l’immense Dagui Bakari, deux anciens de la maison « Sang et Or » qui n’auront laissé que de bons souvenirs aux supporters du MUC 72.

Article Stéphane Pichot 4
Photo : © Support'R Club

La suite de sa carrière se déroulera aux quatre coins de l’hexagone avec des passages par le Paris Saint Germain, le FC Sochaux Montbéliard et enfin le Racing Club de Strasbourg entre autres avant de terminer la boucle en Belgique du coté du Royal Mouscron, un club filiale aux dogues où il était écrit qu’il reviendrait sitôt sa carrière terminée ! 

Formateur dans l’âme, il apporta ainsi toute son expérience aux jeunes pousses lilloises durant ces 5 dernières années où il terminera le dernier exercice avec la catégorie des U17 Nationaux et un titre de vice-champion de France, rien que cela !

Après avoir un peu fait le tour de la question auprès du centre de formation nordiste, tout entraîneur aspire à évoluer plus haut et c’est donc au Mans FC que Stéphane Pichot a décidé de prendre du galon en rejoignant le staff technique manceau auprès de Richard Déziré.

Article Stéphane Pichot 1
Photo : © Support'R Club - J.C LEDRU

Cyril Yvon

Zoom aujourd’hui sur… Olivier Pignolet

 
Loulou Benoit Delaisse
Photo : © Benoit Delaisse

Vacances d’été obligent, notre site tournera au ralenti pendant quelques semaines alors nous avons décidé malgré tout, de vous publier une série « spéciale » consacrée à nos nouvelles recrues « Sang et Or », le temps pour l’équipe de notre site, de prendre une petite pause bien méritée… !

Aujourd’hui, partons à la découverte du nouvel entraineur de notre équipe réserve du Mans FC, en la personne de notre ami « loulou » Pignolet!

Il était écrit, que cet homme de valeur reviendrait un jour, là où tout à commencer. Pour Olivier, c’est en quelque sorte, un retour aux sources pour le nouvel homme fort de la formation mancelle, qui revient « à la maison », vingt-deux ans après avoir quitté nos belles couleurs « Sang et Or »

Car ce technicien reconnu dans le milieu, est un pur produit local, né au Mans il y a 48 ans ! Durant son enfance, il tapa ses premiers ballons du côté du FC Pontlieue avant d’évoluer au SOM du côté du Stade de la Californie puis d’intégrer logiquement le MUC 72 en 1985, lors de la création de notre club.

Olivier Pignolet MUC 72 95 96
Olivier Pignolet est le 3ème en partant de la droite au 2ème rang

Des cadets à l’équipe fanion alors en seconde division, son histoire mancelle fut une franche réussite, même si tout ne fut pas un long fleuve tranquille, avec forcément quelques matchs ou moments d’anthologie ancrés pour toujours dans la mémoire de notre ancien milieu défensif, qui portera le maillot du Mans, près de 70 fois en trois saisons dans l’antichambre du football Français.

De ses années de joueurs où il débuta par une victoire rendu célèbre sur la pelouse du grand Olympique de Marseille en 1994 (3 à 2), sa première réalisation chez les pros face à Troyes en 1996, des matchs de coupe épique comme la réception du futur champion de France monégasque à Bollée (Barthez, Scifo, Henry, Trezeguet), ses années « Sang et Or » resteront à jamais de grands souvenirs.

Loulou 2 source Maxime Bohnomet
Photo : © Maxime Bonhommet

La suite de son aventure le mènera ensuite du côté d’Ecommoy comme entraineur / joueur en CFA 2 et enfin ses dix années au Sablé FC, qu’il façonna de fort belle manière au point d’installer le club du Sud Sarthe comme l’un des maillons forts de ce championnat de N3, en flirtant par deux fois avec une montée en National 2, sans oublier forcément, ce match face au PSG joué au MMArena en Coupe de France. Que de chemin parcouru…

loulou 3 source Cyril YVON
Photo : © Support'R Club

Tout au long de son parcours, les mots « Valeurs, Travail, Humilité et Compétition » l’auront guidé avec succès et l’auront aidé à avancer quelles que soient les difficultés rencontrées dans un milieu certes passionnant mais parfois hostile, « loulou » l’ayant appris à ses dépens, ainsi va la vie d’un technicien du football aujourd’hui.

L’amour du maillot, vous l’aurez deviné, il le porte naturellement sur lui et c’est donc avec un grand plaisir, que nous sommes très heureux d’accueillir à nouveau cet « homme du cru » dont les qualités ne sont plus à démontrer.

Maintenant le challenge proposé par Thierry Gomez notre président et Alain Ravera directeur technique est énorme, mais rien n’est impossible pour cet homme de conviction, prêt à se retrousser les manches pour faire grandir les jeunes pousses mancelles à travers ce blason du Mans FC, retrouvant enfin le monde professionnel tant attendu !

REPRISE GROUPE LIGUE 2 47
Photo : © Support'R Club

Cyril YVON

Lock full review www.8betting.co.uk 888 Bookmaker